Notice: Function is_feed was called incorrectly. Conditional query tags do not work before the query is run. Before then, they always return false. Please see Debugging in WordPress for more information. (This message was added in version 3.1.0.) in /home/prosais/www/wp-includes/functions.php on line 5835

Notice: Function is_search was called incorrectly. Conditional query tags do not work before the query is run. Before then, they always return false. Please see Debugging in WordPress for more information. (This message was added in version 3.1.0.) in /home/prosais/www/wp-includes/functions.php on line 5835
Episode 2 - Brest : Dans le Finistère, la gagne plus que tout - Pro Sailing Tour Site Officiel

Episode 2 – Brest : Dans le Finistère, la gagne plus que tout

  1. Home
  2. Étapes
  3. Brest
  4. Episode 2 – Brest : Dans le Finistère, la gagne plus que tout

Plus d’un mois après un premier épisode spectaculaire, les équipes se retrouvent à Brest, terre de voiles et d’exploits, pour une nouvelle explication du 22 au 26 juin prochain. La victoire inaugurale de Quentin Vlamynck (Arkema), l’abnégation du tenant du titre (Sam Goodchild, 2e), la ténacité d’Erwan Le Roux (Koesio) et de Thibaut Vauchel-Camus (Solidaires en Pelotons), l’envie de tout donner de Gilles Lamiré (Groupe GCA-1001 Sourires) et de Sébastien Rogues (Primonial)… Organisé avec le soutien de Brest événements nautiques, de la ville et la métropole de Brest, du Département du Finistère, de la Région Bretagne, ce 2e épisode s’annonce particulièrement intense.

LES ENJEUX – BATAILLES À TOUS LES ÉTAGES

Les équipages du Pro Sailing Tour avaient déjà démontré leur abnégation et leur volonté de tout donner. Ils auront l’occasion de le prouver à nouveau à Brest, là où tout a commencé il y a un an. Ce 2e épisode, entre le jeudi 23 et le dimanche 26 juin, s’annonce unique à plus d’un titre notamment grâce à la proximité du grand public avec les marins. Les Ocean Fifty seront amarrés à la Marina du château et les deux jours de régates (jeudi 23 et vendredi 25 juin) auront lieu au plus près de la ville, l’occasion de ne rien manquer de leurs batailles acharnées. Dans le week-end, place au Défi 24h ‘en Finistère’ pour une grande explication au large.

Le désir de chaque équipage de se surpasser s’est déjà manifesté de façon spectaculaire début mai, en Corse, pour le  1er épisode de la saison 2. Le public massé à Bonifacio a eu le droit à un combat acharné, une bataille à couteaux tirés. « Il y avait beaucoup d’engagements, souligne Erwan le Roux. Ça donne le ton pour la suite ! » Les images reviennent en tête : la collision entre deux concurrents (Groupe GCA-1001 Sourires et Primonial), le sérieux du tenant du titre Sam Goodchild (Leyton, 2e), l’assurance d’Éric Péron (Komilfo) pour sa première, la résistance du vainqueur Quentin Vlamynck (Arkema) et la ténacité d’Erwan Le Roux (Koesio)….

ILS ONT DIT

Quentin Vlamynck (Arkema) : « Pour nous, ça ne pouvait pas mieux commencer ! Au début d’une épreuve, il y a toujours beaucoup de questionnements sur le niveau de chacun. C’était un très bel épisode, on a fait preuve de réussite et ça a fini par payer. Ensuite, on a repris la mer et naviguer jusqu’à l’Atlantique. Depuis le début d’année, nous avons déjà parcouru près de 5000 milles ! Désormais, il faudra veiller à être le plus régulier possible et à tenir le rythme car les régates vont s’enchaîner. La classe est très homogène, on a vu que tout le monde peut gagner. On fait tout pour nous améliorer et essayer de faire encore mieux pour continuer à nous illustrer ! »

Sam Goodchild (Leyton) : « On s’attendait à ce que le niveau augmente et ça a été le cas, notamment avec l’arrivée des bateaux neufs. De notre côté, c’est rassurant de voir que nous sommes dans le match et qu’on peut rivaliser. Après Bonifacio, nous sommes allés à Tanger, Bilbao et La Rochelle pour des navigations avec nos sponsors avant de rallier Brest. L’équipe technique s’est affairée à réparer le bateau pour qu’on puisse aborder le 2e rendez-vous avec sérénité. Notre objectif, c’est la victoire. On va essayer de faire le moins d’erreurs possibles, de lisser nos performances et de donner le meilleur. Brest, c’est un plan d’eau magnifique où il y a toujours du vent et le beau temps est souvent au rendez-vous. Il s’agit d’un super endroit pour naviguer. Ça promet une belle compétition ! »

Erwan Le Roux (Koesio) : « Il y avait beaucoup d’engagement lors du 1er épisode. On a eu la chance de naviguer dans un endroit magnifique, sous les falaises de Bonifacio. C’était magique ! Cette 1ère explication a donné le ton pour la suite. Notre objectif, c’est de continuer à faire ce qu’on a fait et de se battre pour jouer le podium. On a vu qu’on était capable s’aller chercher Leyton et Arkema. À nous d’être plus réguliers, plus incisifs afin de pouvoir les titiller et pourquoi pas remporter un épisode. Nous sommes dans le match et même si nous avons un équipage jeune, on va essayer de progresser un peu plus que les autres pour aller chercher la victoire. »

Après Brest, Cap sur la baie de Saint-Brieuc !
COWES : Cité incontournable du monde de la voile, au programme du Pro Sailing Tour 2022

#PROSAILINGTOUR

Komilfo, 5e en baie de Morlaix

Peu après minuit, l’équipage d’Eric Péron franchissait dans la nuit à samedi à dimanche, la ligne de la délivrance devant Roscoff. Arrivé hors temps…
Voir
Pro Sailing Tour PETZL