Gros match en mer celtique

  1. Accueil
  2. Étapes
  3. Gros match en mer celtique

Les 6 Ocean Fifty ont passé cette première nuit aux réglages dans des conditions toniques. Avec des pointes à 27 nœuds au compteur, les équipages ont rapidement longé les côtes anglaises en se positionnant au large pour ne pas subir les dévents de la terre. Groupée, la flotte doublait aux alentours de 6h30 le phare de Bishop des îles Scilly, cap sur l’Irlande.

Un match incroyable se déroule en ce moment entre les quatre premiers multicoques : Arkema, Leyton, Koesio et Solidaires En Peloton-ARSEP se tiennent en moins de 2 milles sur la même trajectoire toujours dans des conditions toniques. Derrière, l’équipage d’Eric Péron sur Komilfo a fait le choix d’une route nord pour doubler l’archipel des Scilly. Groupe GCA-1001 Sourires navigue légèrement en retrait mais non loin du groupe de tête à 7 milles. Pour rejoindre le phare du Fastnet qu’ils devraient atteindre ce soir, les équipages vont devoir composer avec un vent de nord instable et mollissant. Une journée stratégique en perspective avec un virement de bord à placer au bon moment et une approche de l’Irlande compliquée dans un souffle perturbé. Ce jeudi, il va falloir étudier la météo, se concentrer sur les réglages, contrôler ses adversaires, tenter de se reposer car la route est encore bien longue !

Les mots de la mer

Thibaut Vauchel-Camus (Solidaires En Peloton-ARSEP) : « Nous n’avons pas fait un départ fantastique dans le Solent mais ce fut ensuite un très beau run entre 25 et 30 nœuds à repasser les petits copains. Et puis, il a suffi d’un coup de molle et pour que ça redistribue… Là, on est content parce qu’après une nuit à gérer des trajectoires assez fines pour passer le DST, on a remis au petit matin Komilfo derrière nous qui tente une autre option aux Scilly. Nous sommes à 2 milles de Koesio et Leyton, ce n’est pas si pire. Nous avons donc été un peu frustrés du départ mais en revanche les conditions étaient magnifiques, on s’est vraiment régalé sur les paysages et la glisse. Mais avec un départ au canon, pouvait-on espérer moins bien ? »

Quentin Vlamynck (Arkema) : « Nous sommes dans le Sud des Scilly, on vient de faire un contrebord pour éviter le DST, zone interdite. On a eu une belle nuit rapide au près un peu ouvert. Il a fallu être sur les réglages toute la nuit, mais on a pu se reposer 2 heures chacun, nous sommes sur un bon rythme. On repart vers l’Ouest et on est 4 milles devant Leyton et Koesio. Ça a bien avancé, mais le vent mollit. Je viens d’étudier la météo, tout va bien à bord, le ciel est un peu gris mais ça se dégage ! »

Groupe GCA-1001 Sourires a démâté
20h05 : bon départ pour le Final Rush !

#PROSAILINGTOUR

Komilfo, 5e en baie de Morlaix

Peu après minuit, l’équipage d’Eric Péron franchissait dans la nuit à samedi à dimanche, la ligne de la délivrance devant Roscoff. Arrivé hors temps…
Voir
Pro Sailing Tour PETZL
Menu