Alors que le rideau s’apprête à se lever sur l’épisode 3 de la première saison du nouveau circuit exclusivement réservé aux Ocean Fifty (trimarans océaniques de 15,24 m), sept multicoques ont pris leurs quartiers du côté de Las Palmas de Gran Canaria et sont venus s’amarrer aux pontons du Club Maritimo Varadero dans le Nord-Est de l’île. Un petit dernier, The Arch, mené par Armel Tripon et Benoît Marie, a rejoint les six protagonistes des deux précédents épisodes du Pro Sailing Tour.  Aujourd’hui, 12 h (heure française), le départ du Défi 24 Heures donnera les trois coups de ce rendez-vous canarien dont l’intensité promet de monter crescendo dans les conditions de vent et de mer qui font la réputation de l’archipel espagnol. Au large des côtes africaines, par 27°Nord et 15°0uest, souffle un solide régime d’alizés qui fait des Canaries un petit paradis pour tous les amateurs de sensations fortes sur l’eau.

« Cet épisode canarien est certainement le plus difficile disputé jusqu’ici, tant pour les équipages que pour celles et ceux qui orchestrent les courses au programme. C’est dû aux conditions de vent et de mer de cette destination exotique avec ses effets de site complexes, des accélérations et des dévents, qui mettront les tacticiens à pied d’œuvre. Il faut s’attendre à voir des grands différentiels de vitesse qui peuvent générer de nombreux changements de leader au fil des manches, » détaille Gilles Chiorri, directeur de course.

Défi 24h (Départ) | Episode 3 – Las Palmas de Gran Canaria
Un record à battre autour de Gran Canaria

#PROSAILINGTOUR

Komilfo, 5e en baie de Morlaix

Peu après minuit, l’équipage d’Eric Péron franchissait dans la nuit à samedi à dimanche, la ligne de la délivrance devant Roscoff. Arrivé hors temps…
Voir
Pro Sailing Tour PETZL
Menu