Notice: Function is_feed was called incorrectly. Conditional query tags do not work before the query is run. Before then, they always return false. Please see Debugging in WordPress for more information. (This message was added in version 3.1.0.) in /home/prosais/www/wp-includes/functions.php on line 5835

Notice: Function is_search was called incorrectly. Conditional query tags do not work before the query is run. Before then, they always return false. Please see Debugging in WordPress for more information. (This message was added in version 3.1.0.) in /home/prosais/www/wp-includes/functions.php on line 5835
Tout recommence en Finistère ! - Pro Sailing Tour Site Officiel

Tout recommence en Finistère !

  1. Home
  2. Étapes
  3. Tout recommence en Finistère !

Un incroyable final se déroule depuis hier soir en tête de flotte entre Arkema, Leyton et Koesio. Au passage des Birvideaux aux alentours minuit, Leyton avait repris la tête avec moins d’1 mille d’avance sur l’équipage de Quentin Vlamynck sur Arkema ! Le trio s’engageait alors sur la route vers Roscoff à parer les pointes et les îles au coude à coude, Sam Goodchil décidant de couper la route entre Molène et le phare de Kéréon tandis qu’Arkema contournait Ouessant. Quentin Vlamynck, dans un message reçu du bord à 6h35 ce matin annonce la couleur : “On a réussi à déjouer les pièges de la nuit. On reste concentrés pour les derniers milles qui peuvent être dangereux.”

Ce matin à 6h00 au large des Abers, Arkema, Koesio et Leyton sont à égale distance de l’arrivée et doivent faire face au courant de jusant. Le final promet un suspense d’anthologie. La direction de course qui réactualise le routage toutes les 3 heures, annonce une arrivée pour le premier aux alentours de 11h ce matin. Qui ? Mais qui va remporter le Pro Sailing Tour 2022 ?

Les mots de la nuit depuis la mer :

Quentin Vlamynck (Arkema) : « Tout va toujours très bien à bord d’Arkema, on arrive sur les Birvideaux, ça fonce à 25 nœuds de moyenne de vitesse, ça va très vite. On a eu une petite frayeur parce que les concurrents sont revenus très fort ! Nous avons réussi à bien se positionner pour rester devant eux avec ce nouveau vent de nord-est. Nous avons réussi à nous reposer à tour de rôle. Encore une petite nuit pour arriver demain fin de matinée à Roscoff ! »

Thibaut Vauchel-Camus (Solidaires En Peloton – ARSEP) : « On arrive sur Penmarc’h avec la douloureuse addition de 100 milles de retard sur le trio de tête qui nous fait une magnifique bagarre finale.  L’élastique nous a pêté au nez entre les Scilly et le Fastnet, alors que nous avions réussi à faire un bon segment sous l’Angleterre même si on n’avait pas fait un bon départ. Nous avions Arkema, Leyton et Koesio devant nous. Nous n’avons pas été bons niveau vitesse. Ça n’a fait que partir par devant et nous avons eu moins de vent. Sur les 8 milles de retard aux Scilly, on en a eu 15 au Fatsnet, 25 au Skellig et au petit matin les 100 milles de retard ont été rudes. Mais il y a pire, on pense à GCA-1001 Sourires, c’est terrible ce qui leur arrive. Nous gardons Komilfo au chaud derrière. Maintenant l’objectif, c’est de prendre du plaisir sur notre machine. C’est le plaisir de naviguer entre 25 et 30 nœuds avec des lumières de dingue. On arrive à Roscoff, il reste une belle nuit et on devrait arriver en début d’après-midi ! »

Koesio à l’attaque !
C’est chaud !

#PROSAILINGTOUR

Komilfo, 5e en baie de Morlaix

Peu après minuit, l’équipage d’Eric Péron franchissait dans la nuit à samedi à dimanche, la ligne de la délivrance devant Roscoff. Arrivé hors temps…
Voir
Pro Sailing Tour PETZL